MA TELE par Ph. HALLOY

Monday, 28 May 2018

« MATELE »

Conférence de Mr Halloy Philippe

 

Dominique Remy nous présente le conférencier du jour, il aura 57 ans le 28 août prochain. Licencié en éducation physique, profession qu’il a exercée. Expérience en politique en tant qu’élu mais également au sein d’un cabinet ministériel.

Il a été un des initiateurs d’INFRASPORT à la Région Wallonne. Est ensuite entré à MATELE ( VIDEOSCOPE à l’époque ) en tant que directeur, sur base d’un concours.

Il est donc directeur d’une chaine de télévision régionale qui fêtera ses 40 ans en septembre prochain. Elle fait partie des 12 télévisions régionale en région Francophone et Bruxelloise. Et fait partie des 3 premières chaines. La chaine emploie 27 collaborateurs alors qu’elle n’en avait que 12 en 2001. Le recrutement se fait don en parallèle des subventions obtenues. Grâce aux emplois APE ( aide à l’employeur via des emplois sans charge ONSS ) ce recrutement devient donc plus facile. Puisque de 2003 à 2012, le recrutement s’est effectué sur base d’un collaborateur par an.

La particularité de la chaine est l’optimalisation des compétences. Par exemple depuis  2006 les journalistes montent les sujets, SEUL. Les techniciens peuvent donc  être reconvertis et formés à d’autres tâches, comme par exemple développer des captations sur le terrain grâce à un car de captation dédié à cette fonction. Ce qui augmente le nombre de minutes de captation et permet à la chaine d’augmenter sa présence sur le terrain.

Plus de 400 heures de production sur un an avec 27 collaborateurs, cela est très important et en fait une des plus importantes chaine du paysage audiovisuel régional.

Mais la volonté de la direction est d’exploiter le contenu audiovisuel sur différents médias : télévision, réseaux sociaux et internet. En 2012 ils ont développé un  partenariat avec lHECS pour mettre au point une formation spécifique : J.R.I. pour journalisme – Reporter – Image. Le journaliste va seul sur le terrain pour rechercher du contenu, ce qui permet encore une fois d’augmenter les minutes de contenu. Ils forment également leur personnel à l’éveil au numérique, ce qui en font des pionniers en la matière. Ces formations « décomplexe » le personnel et permet de les sortir de leur zone de confort. Même si la mise en place de cette structure ne s’est pas faite dans la douceur.

Mais malgré tout MATELE est le premier média Francophone dans l’interconnexion entre les différentes plateformes de diffusion du contenu.

En 2001 leur budget était constitué de 85% de subventions, 7% de rétrocession par les cablo=distributeurs et 6% par les communes. Ce dernier point étant important dans l’indépendance que peut avoir leur ligne éditoriale par rapport aux politiques locales. 

Actuellement la recherche de fonds a bien changée puisque la publicité à fait son entrée en télé   et sur le WEB ce qui se traduit par des rentrées supplémentaires. Ils ont développé également un service aux TPE et PME dans le cadre du service au marketing digital. Ils répondent également aux marchés publics dans le cadre de la réalisation de publicités ciblées. 

On a donc maintenant des rentrées financières plus importantes : 180000€ en publicité ; 30000€ pour internet et 90000€ pour les autres productions internes. Le budget « in situ » est donc de 450000€ à 500000€.

L’évolution de MATELE va donc vers un média multidisciplinaires en télé, internet et réseaux sociaux.

Quelques prix et nominations viendront par la suite récompenser les efforts et initiatives.

La conférence se terminera par quelques questions pertinentes des membres avant les remerciements de notre Protocole et la clôture de la soirée.

 

Compte rendu par H. BERGER